Filtrer à la demande
Utilisation
Disponibilité

Semences de tournesol

Le tournesol (Helianthus annuus), est une grande plante annuelle, appartenant à la famille des Astéracées (Composées), dont les fleurs sont groupées en capitules de grandes dimensions. Le genre Helianthus comprend une cinquantaine d'espèces, toutes originaires d'Amérique du Nord , dont le topinambour (Helianthus tuberosus L.).

Cette plante est beaucoup cultivée pour ses graines riches en huile alimentaire de bonne qualité (environ 40 à 50 % de leur composition). Le tournesol est, avec le colza et l'olivier, l'une des trois sources principales d'huile alimentaire en Europe.

Les débouchés diversifiés du tournesol

La graine de tournesol est valorisée à la fois comme source d’huile et de protéines. Deux principaux types de tournesols sont cultivés en France : le tournesol linoléique (ou « classique ») et le tournesol oléique :

  • Le tournesol linoléique représente 95 % des surfaces européennes de tournesol, il s’agit donc de la référence en tournesol. La principale différence entre oléique et linoléique se situe dans leur composition en acides gras. L’acide linoléique est reconnu pour ses vertus de santé puisqu’il intervient dans de nombreuses fonctions biologiques telles que la formation de la barrière épidermique. C’est ainsi que le tournesol linoléique a été traditionnellement utilisé sur le marché de l’alimentation humaine, principalement pour les huiles de bouteilles. Sa très bonne teneur en oméga 6 en fait une valeur sûre du plan de prévention contre les maladies cardiovasculaires.
  • Le tournesol est dit oléique lorsque sa teneur en acide gras mono-insaturé de type oléique est supérieure à 75 %.

Les tourteaux de tournesol qui est le sous- produit de la trituration de la graine pour l’extraction de l’huile, constituent une source importante de protéines. Deux principaux types de tourteau de tournesol sont aujourd’hui produits en France :

  • Les tourteaux dits « pailleux » ou « low pro », obtenus à partir de la trituration de graines entières, ont une richesse en protéines le plus souvent inférieure à 30 % sur matière sèche. Ils sont notamment appréciés pour l’alimentation des bovins viande.
  • Les tourteaux décortiqués obtenus après trituration de graines décortiquées. Le décorticage consiste à enlever de façon plus ou moins poussée l’enveloppe (coque) des graines. Les tourteaux ainsi obtenus sont plus riches en protéines.

En complément, il existe des marchés « de niche », avec des volumes limités : tournesol oisellerie, le plus souvent sous contrat de production, avec une utilisation en graine entière ; tournesol décortiqué comme ingrédient alimentaire (boulangerie, salades, …).

Votre recherche ne correspond à aucun article.
Chargement...